Publié le 16 Octobre 2011

Communiqué du Cercle Républicain 68 « Edouard Boeglin »

(DNA du dimanche 16 octobre)

DMC : il est urgent d’agir

Les 22 et 23 septembre dernier, un incendie d’origine suspecte a ravagé une portion du site de l’ancienne filature DMC, entraînant de nouveaux dommages irréparables sur la structure du bâtiment. Car ce n’est hélas pas la première fois que le feu prend dans cette friche industrielle piteusement laissée à l’abandon : le premier d’entre eux remontant à décembre 1996, suivi de nouveaux sinistres en mai 2008 et janvier 2011, sans compter les dégradations et les vols, notamment d’éléments en cuivre, recherchés par les pilleurs.

Fondé par Edouard Boeglin qui fut, de son vivant, en tant que conseiller municipal chargé du patrimoine, l’un des principaux artisans de l’obtention par Mulhouse du label "Ville d’Art et d’Histoire", le Cercle Républicain 68 s’associe aux nombreuses protestations déjà rendues publiques pour rappeler les propriétaires du site ainsi que les pouvoirs publics à leur responsabilité devant l’Histoire.

DMC n’est pas un site anecdotique. Sa « reconversion totale» (autrement dit la destruction, à des fins immobilières), telle qu’elle est prévue, doit laisser place à un projet de réhabilitation de cet ancien fleuron de l’industrie textile, mondialement connu, et plus grande filature encore debout en Europe.

Dans l’immédiat, le site doit être sécurisé afin que de telles dégradations ne se reproduisent plus et les incendiaires doivent être inquiétés par la justice.

La valorisation de l’héritage industriel passe par là. La reconduction en 2014 du label "Ville d'Art et Histoire" aussi.

Il est donc urgent d’agir. Pour le patrimoine et pour l’avenir.

Mathieu Lavarenne

Président du Cercle Républicain 68 « Edouard Boeglin »

Voir les commentaires

Rédigé par SOCIETE GODEFROY ENGELMANN

Repost0